Pour son deuxième oral à l’Assemblée nationale, le Premier Ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne nous informe que dans le but de renforcer l’employabilité des jeunes, le gouvernement compte injecter 81 milliards de F.CFA pour leur insertion professionnelle. C’est dans ce cadre que l’Office national de la formation professionnelle (ONFP) envisage de former 2.000 jeunes dans les métiers du pétrole et du gaz ainsi que 2.000 ouvriers meuniers. Les programmes d’apprentissage vont prendre en charge 4.068 apprentis et 814 maîtres. «D’ici à 2020, 3.500 jeunes bénéficieront de formation dans les domaines de l’horticulture, de l’aviculture et du tourisme, et 10.000 autres pourront accéder à des certificats de spécialité à travers le Projet de formation professionnelle pour l’emploi et la compétitivité (le FPEC)», a indiqué le Premier Ministre.

7 Lectures
Partagez