Astuces pour avoir de beaux cheveux

Pour avoir de beaux cheveux, il faut bien en prendre soin. Jigguen vous livre ici quelques conseils très simples à suivre pour les avoir  beaux et en bonne santé.

Nous en avons toutes fait le constat : ici au Sénégal, nous n’avons pas l’habitude de laisser nos cheveux libres. La plupart du temps, ils sont  «emprisonnés» soit dans des tresses,  soit dans des tissages. Du coup, nos cheveux n’ont point le temps de respirer, ce qui est très nocif à leur épanouissement.

A éviter :

Pour les adeptes des tresses, évitez d’en faire de très lourdes ou serrées. Les tresses trop lourdes et tirées entrainent la casse et la perte de cheveux à cause d’une traction excessive. Et tout le monde sait qu’une traction prolongée sur la chevelure défavorise les repousses et dégarnit les zones concernées, ce qui conduit à la longue à une alopécie.

Evitez également de garder les tresses plus de 2 mois car vos cheveux pourraient tomber, sans compter probablement le risque  d’avoir des champignons et moisissures.

Si par contre, comme toutes les jigguen sénégalaises, vous adorez les tissages, évitez de les garder plus de 6 semaines ou au moins lavez-les tous les 10 jours car l’hygiène du cuir chevelu est indispensable (Eh oui, les tissages se lavent). N’oubliez tout de même pas que les cheveux sont nattés, ensuite on pose le tissage par dessus, il faut donc impérativement éliminer les saletés (pollution, transpiration) qui s’accumulent sur la fibre capillaire mais aussi sur le cuir chevelu.

L’erreur que nous faisons presque toutes, nous nous défrisons les cheveux juste après avoir défait nos tresses (entre nous, même les coiffeuses qui sont censées nous donner des conseils, sont les premières à nous proposer un défrisage), alors qu’à ce moment précis, nos cheveux sont fatigués et ont besoin d’un peu de repos. L’idéal serait d’attendre 15 jours après.

Il faut éviter les appareils chauffants (fer à lisser, sèche-cheveux) et surtout les produits chimiques tels que les colorations chimiques.

Le pire ennemi du cheveu c’est le stress (fatigue, soucis professionnels ou familiaux). Il est très nuisible pour nos cheveux. Les scientifiques sont unanimes là-dessus pour constater qu’il perturbe l’équilibre des cheveux «Plus on est nerveux et stressé, plus le cuir chevelu est sensibilisé, pique, gratte et desquame», explique Christian Airaghi, responsable du développement de la Clinique du cheveu. Plus loin, elle affirme que l’état anxieux ralentit les flux circulatoires. Or, le cheveu ne s’alimente que par le sang.

A adopter :

N’ayez surtout pas peur des ciseaux, si les pointes de vos cheveux sont abimées, n’hésitez pas à les couper de quelques millimètres de temps en temps (vos cheveux vous en seront reconnaissants). Le cheveu abimé/fourchu ne se répare, il se coupe. D’ailleurs couper les pointes régulièrement favorise la coupe du cheveu.

Massez-vous le cuir chevelu de temps en temps, en plus du bien qu’il vous procure, cela stimule la pousse des chevaux aussi.

Il faut boire beaucoup d’eau et avoir une alimentation saine et équilibrée. La santé des cheveux commence d’abord dans l’assiette.

Notons que 2 étapes sont importantes pour les cheveux : le bain d’huile et le masque capillaire. Si vous le pouvez, faites au moins un bain d’huile au moins 1 fois toutes les 2 semaines et alternez avec un masque capillaire 1 fois tous les 15 jours.

En résumé, les jigguen, pour avoir de beaux cheveux, il faut de la volonté, de l’amour, de la santé et surtout de zéro stress ou «no stress» comme le chante si bien Viviane Ndour.

Jigguen

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *