Évitons de comparer nos enfants. »Né gnou moytou di gueuneulé sou gnouye dome »

Ce week-end quelque part au point E, je suis tombée sur une scène de jalousie mais oui une scène de jalousie « féroce » comme le disent les jeunes de nos jours. Deux sœurs âgées peut être d’une dizaine d’années se disputaient au rayon chocolat et la phrase qui revenait toujours  » il y en a que pour Chantal c’est ta préférée », disait l’une à la maman, ébahie devant tant d’agressivité.

Oh j’ai compris que c’était les dangers de la comparaison chez nos enfants. Mais la question que je me pose, est ce que nous aussi, leurs parents nous ne leur fournissons pas les raisons d’attiser cette jalousie et rivalité ? En général, nous faisons tous des comparaisons entre nos enfants. «ki mo la dakk diangue, do rousse sa rakk mo la eupe khél, séteul si sa rakk, bou ma sagnone do done taw». ….. Des mots qui peuvent mais vraiment les énerver et les frustrer.

Il faut savoir que quel que soit le type de comparaison que nous faisons entre eux, elles auront toujours de mauvaises conséquences sur leur évolution affective et sur leur estime de soi. Alors attention jigguen nous ne devons surtout pas montrer notre préférence pour l’un de nos enfants, ni aux autres, ni à l’intéressé lui-même. D’ailleurs, pour éviter de faire du favoritisme, il faut d’abord en prendre conscience, être assez honnête avec soi-même pour admettre que nous avons une préférence. (Je vois déjà les commentaires d’une certaine maman elle se reconnaîtra lol). Rassures toi, je comprends qu’il est tout à fait normal et naturel d’avoir des sentiments différents envers des enfants différents avec des sensibilités et des caractères différents. Mais sachons raison gardée pour le bien-être de toute une famille. Et au lieu de les mettre toujours en compétition essayons plutôt de leur donner individuellement ce dont ils ont besoin.

La vie est belle « my life »
Bonne journée où que vous soyez !

Par Coach Georgette Chavès, jigguen

 

 

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *