Le livret de famille

Au moment de l’établissement de l’acte de mariage, il est remis gratuitement à l’époux un livret de famille portant l’indication de l’identité des époux, la date et le lieu de la célébration ou de la constatation du mariage et, le cas échéant, des options souscrites par chacun des époux. Cette première page est signée de l’officier de l’état civil et des conjoints, s’ils le savent, ou mention est faite de la cause qui a empêché ces derniers ou l’un de signer. Copie conforme du livret de famille sera remise à l’épouse au moment de l’établissement de l’acte de mariage.

Sur les pages suivantes sont inscrites : les naissances et décès des enfants, les adoptions, les reconnaissances et légitimations d’enfants naturels, le décès ou divorce des époux ou leur séparation de corps.

Au cas où un acte de l’état civil est rectifié, il doit en être fait mention sur ce livret.

Chacune des mentions doit être approuvée par l’officier de l’état civil et revêtue de son sceau.

En cas de perte d’un livret de famille, l’époux peut en demander le rétablissement ; le nouveau livret portera la mention de duplicata.

Source : Code de la famille du Sénégal annoté

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *