Le pet vaginal d’où vient-il ?

Les jigguen aujourd’hui, on va parler du pet vaginal ou encore appelé «pet de chatte», suis sûre que c’est déjà arrivé à beaucoup d’entre nous (lol). Alors pour celles qui ne savent pas de quoi il s’agit. On parle de pet vaginal quand ton vagin fait du bruit en expulsant de l’air. Heureusement qu’il n’est pas accompagné d’odeur nauséabonde, c’est juste de l’air, rien que de l’air.

À quoi est dû un pet vaginal ?

Plusieurs facteurs peuvent encourager ce pet vaginal. Mais dans la plupart des cas, cela arrive lors d’un rapport sexuel. Cela survient quand les parois du vagin se « détendent », n’entourent plus assez étroitement le pénis et, logiquement, laissent entrer de l’air. Ça peut arriver par exemple juste après l’orgasme féminin, quand le vagin relâche la pression (le vagin serre alors la verge très fort avant de relâcher). C’est aussi parfois dû à une forte lubrification. C’est-à-dire que si tu mouilles beaucoup, l’air glissera plus aisément vers l’intérieur. Certaines positions sexuelles «acrobatiques» encouragent également le pet vaginal. Par exemple, la levrette est connue pour faire transiter beaucoup d’air entre le dedans et le dehors. Enfin, ça arrive parfois comme ça sans trop de raisons. Peut-être que l’air est rentré alors que tu faisais du sport. Peut-être qu’il est rentré autrement. Certaines femmes en font plus que d’autres du fait de la morphologie de leur vagin ou du tonus musculaire des parois vaginales. Si tu fais énormément de pets vaginaux, tu peux demander à ton médecin de t’orienter vers une personne qui t’aidera à rééduquer ton périnée. Le plus important est d’assimiler que c’est quelque chose de normal qui arrive à tout le monde. Tout va bien. Ce n’est pas grave.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *