Masque de grossesse : comment l’éviter et comment le traiter ?

Vous vous demandez comment faire pour prendre soin de votre peau pendant votre grossesse et surtout comment faire pour ne pas avoir le fameux «masque de grossesse» tant redouté par toutes les femmes ?

On appelle «masque de grossesse» une hyper-pigmentation en forme de carte géographique qui prédomine sur la face, notamment au niveau des pommettes, du front, du menton ou des joues. il apparaît généralement entre le 4e et 6e mois de grossesse et touche environ 70% des femmes enceintes.

Pourquoi ce masque apparaît-il ?

La grossesse est une période de la vie d’une femme où de nombreuses métamorphoses physiologiques interviennent. Ce sont les hormones de grossesse qui sont responsables de l’apparition du «masque». L’augmentation de leurs taux durant la grossesse, et plus particulièrement des œstrogènes, est responsable de la surproduction de mélanine sur certaines zones du visage.

Les femmes à la peau noire sont plus exposées «au masque de grossesse» : La couleur de la peau, mais aussi le lieu d’exposition aux rayons du soleil déterminent le risque d’en développer un. En effet, les femmes à la peau noire vivant dans les pays où le climat est souvent sec (entre 22 et 35 °C), sont plus exposées par le «masque» que les femmes à peau claire du fait des spécificités dues au climat.

Comment éviter le «masque de grossesse» ?

Pour prévenir l’apparition du masque de grossesse, quelques mesures de précaution sont indispensables :

  1. éviter de vous exposer au soleil et se protéger des UV (jusqu’à la naissance de bébé, un écran total indice 50+, chapeau et des lunettes de soleil sont nécessaires pour éviter toute apparition de tâches) ;
  2.  appliquer un écran solaire total pendant toute la durée de la grossesse ;
  3.  éviter l’application de produits parfumés ou alcoolisés ou l’utilisation d’un topique à base de cortisone.

Enfin, les dermatologues insistent sur la nécessité pour les femmes noires de prendre des compléments en fer durant la grossesse. Ces dernières sont en effet plus sujettes aux carences pour des raisons physiologiques, et risquent donc davantage des chutes de cheveux.

Quand disparaît le «masque de grossesse» ?

Normalement le masque de grossesse disparait après l’accouchement sans qu’il ne soit nécessaire de le traiter, néanmoins il arrive qu’il perdure jusqu’à 6 mois après l’accouchement, surtout chez les femmes qui ont recours à la contraception orale (pilules). Si les tâches persistent, n’hésitez pas à consulter un dermatologue qui pourra vous prescrire des crèmes médicamenteuses dépigmentes à appliquer chaque soir sur les tâches pendant quelques mois, en complément d’un écran solaire le jour.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *