Noyer ses émotions dans la nourriture fait grossir

Une autre mauvaise habitude qui fait monter le chiffre sur la balance : les grignotages émotifs. Que ce soit à cause du stress, d’une angoisse ou encore dû à un état de tristesse, manger sous le coup des émotions n’est pas inapproprié. Cela vous pousse à manger sans prendre en compte votre faim, vos envies, les besoins de votre corps. Résultat : vous mangez plus que votre corps a besoin et/ou vous mangez mal, vive les kilos en trop (surtout si cette habitude persiste à long terme).

Le conseil de DocteurBonneBouffe.com : lorsque vos émotions vous guettent, essayez de trouver une autre manière de les soulager que par l’alimentation : sport, méditation, yoga, sophrologie, aromathérapie… les possibilités sont nombreuses. N’hésitez pas à en parler avec votre diététicienne ou autre professionnel.

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *