On récolte que ce que l’on sème !

La compétition a atteint un certain niveau que dans ce monde certaines personnes utilisent des stratagèmes pour arriver à leurs fins, comme la manipulation, la méchanceté ou même l’hypocrisie. Mais jigguen ne perdons pas de vue que le mal nourrit le mal. Si à un moment de notre vie nous croyons que nous avons échoué, ne nous en prenons pas aux autres «bayil mou dial». Il ne faut jamais sous-estimer les répercussions de nos actes, de nos paroles car à toute action, il y a une réaction à la hauteur de ce que nous avons semé. «Kou nèk ak weurseukeum». Dieu a son propre horloge et ton tour viendra. Ce n’est pas parce que je salis les personnes que j’envie que je deviendrai propre. Ne t’oppose pas à la réussite de ta soeur jigguen, ne la poignarde pas, il n’y a pas de mauvaises personnes il n’y a que de mauvais comportements «kone né gnou défarate toguaye yi khamni yéné nek le……..».

Le bonheur  « my life »

Par Coach Georgette Chavès, jigguen

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *