Quelques extraits de ce que dit Oustaz dans le Témoin sur le port du voile.

«Pour une musulmane, c’est une obligation de se voiler. Certaines disent que c’est un choix. D’autres disent même qu’elles porteront le voile quand elles ressentiront l’envie. Mais c’est avant tout une obligation pour toute musulmane», précise le religieux.

Mais tempère-t-il, il n’a jamais été dit que le voile doit être de couleur simple, fashion ou chic. Le problème ne se trouve pas à ce niveau. L’essentiel, c’est que l’acte de se voiler soit accompli par les femmes musulmanes.

Par rapport à celles qui portent le voile et qui s’habillent sexy, c’est-à-dire le port du voile comme effet de mode, Oustaz Modou Guèye clarifie : «Quand vous vous voilez, vous devez porter des habits décents, qui cachent vos rondeurs. Mais se voiler et faire du « Dangal », porter des habits serrés, c’est ne pas comprendre la religion et ce qu’elle dit du port du voile. Dans ce cas, c’est juste un effet de mode».