Dans ce pays, on a réussi à banaliser des faits extrêmement graves. A chaque évènement religieux, on sait qu’il y aura des morts mais on ne fait rien pour les empêcher. Finalement, les chauffards ont des licences et des permis de tuer impunément.

Et l’Etat complice annonce des batteries de mesures sans même croire à leur applicabilité. Il y a un an, le ministère des Transports terrestres avait sorti dix mesures pour sécuriser nos routes. Finalement, c’était juste des mesures cosmétiques qui n’ont rien changé. Et le décompte macabre continue comme si de rien n’était.

Le Quotidien

7 Lectures
Partagez