De nombreux facteurs affectent l’état de la structure des cheveux : l’humidité, le stress, la lumière directe du soleil, les médicaments, l’exposition thermique et chimique.

Cependant, l’impact des fluctuations hormonales au cours du cycle ne peut être sous-estimé.

Avant et pendant les règles, les niveaux d’estrogène et de progestérone diminuent, rendant vos cheveux plus fragiles et plus ternes.

Vous pouvez également en perdre davantage, car la testostérone domine les hormones féminines.

Les fluctuations hormonales affectent l’activité des glandes sébacées qui sont responsables de l’hydratation et de l’élasticité de votre peau et de vos cheveux.

Beaucoup de femmes remarquent que peu de temps avant et pendant les règles, leurs cheveux deviennent gras, difficiles à coiffer et plus ternes beaucoup plus rapidement.

Si vous avez un rendez-vous au salon de beauté, les experts recommandent de reporter la visite.

Flo

1 Lectures